English

Blog

Etude de schiste demande l’aide des Entreprises de N.-B.

22 avril 2013 | 0 commentaires

(Fredericton, N.-B.) Le Conseil d'entreprises du Nouveau-Brunswick s'interroge à l'aide de la communauté d'affaires avec une enquête sur la préparation de chaîne d'approvisionnement de gaz de schiste.
Membres du Conseil d'entreprises du Nouveau-Brunswick ont appris sur le développement de gaz de schiste depuis plus d'un an. Lors d'une réunion en novembre dernier, membres ont exprimé un fort désir pour plus de clarté sur l'opportunité économique spécifique disponible à des entreprises néo-brunswickoises élabore l'industrie de gaz de schiste dans notre province.

« Il y a eu beaucoup de discussions et informations sur les aspects environnementaux du développement des schistes, mais considérablement moins d'informations sur l'impact économique potentiel, » a déclaré Francis McGuire, Président du Conseil et Président du comité de direction de L’avenir N.-B. « Nous voulons rassembler ces informations pour améliorer notre propre compréhension et partager avec les gens en vue de faire progresser notre connaissance collective sur ce sujet important. »

L’avenir du N.-B. ont relevé le défi, initiant un exercice d'occasion affaires pour explorer l'impact économique direct du développement de gaz de schiste au Nouveau-Brunswick. S'appuyant sur des partenariats avec l'UNB, l'Université de Moncton et le gouvernement provincial, L’avenir N.-B. a contracté Deloitte pour entreprendre ce travail.

Le mercredi de la semaine dernière, Deloitte a publié une enquête à des entreprises néo-brunswickoises pour évaluer leurs capacités en ce qui concerne la chaîne d'approvisionnement de shale gas development. « Le Conseil d’entreprises de Nouveau-Brunswick sollicite tous ceux qui ont reçu un sondage afin de prendre quelques instants pour l'achever, » a déclaré la PDG Susan Holt. « La participation du milieu des affaires est cruciale afin de déterminer avec précision l'ampleur de la possibilité qui existe dans ce secteur. »

Serge Doucet, président de l'avenir du N.-B. ajoute « Si votre entreprise n'a pas reçu le relevé, mais offre un produit ou un service applicable à la chaîne d'approvisionnement de schiste, s'il vous plaît contactez-nous et nous vous enverrons l'enquête tout de suite. »

L'enquête devrait être conclue le 1er mai. Deloitte compléteront leur recherche et leur analyse par le début juin. "Nous sommes impatients de présenter les résultats de ce travail important aux milieux d'affaires et tous les néo-brunswickois viennent de juin, a déclaré Andrea Feunekes, Président du futur NB, membre du Conseil d'affaires NB et co-CEO de Remsoft.

À propros du CENB
Le Conseil d'entreprises du Nouveau-Brunswick est un groupe non partisan des dirigeants qui ont démontré un engagement à la croissance économique du Nouveau-Brunswick et du développement communautaire. Nos membres ont un intérêt profond et personnel dans cette Province et de son avenir. Grâce à une combinaison d'initiatives économiques et sociales, le Conseil s'efforce de rendre à nouveau Brunswick le meilleur endroit pour démarrer et faire croître une entreprise au Canada.

À propos de L’Avenir du N.-B.
NB future est une initiative bénévole, dirigés par l'entreprise qui se consacre à l'accélération de la croissance dans l'économie du secteur privé. NB future prêche par l'exemple et fonctionne par le biais des organisations existantes comme un catalyseur pour atteindre ses objectifs. Membres du Conseil comprennent un éventail très abouti d'intervenants qui peuvent intervenir directement pour aider à éliminer les obstacles à la croissance du secteur privé dans les secteurs économiques potentiels élevés.

-30-

Contacts
Susan Holt, Président du NBBC & PDG, susan.holt@nbbc-cenb.ca
Bureau (506) 444-8919, mobile (506) 238-0583

OR

Serge Doucet, Président de FutureNB, serge@futurenbavenir.ca
Bureau (506) 444-8934, mobile (506) 476-6717

Commentaires
Commenting is not available in this channel entry.